DSC1230 

 Patrice Labarbe

       Auteur Photographe  Accompagnateur Montagne

   

 

NUIT DU 15 AOUT 2020 - PLATEAU DES PYRAMIDES

Montée dans la forêt d'épicéas encore chaude et déjà obscure. De droite et de gauche me proviennent les sons encore puissants des torrents s'écoulant du glacier des Bossons. Arrivé au dernier belvédère aménagé à 1568m, l'ambiance se métamorphose; la forêt de grands épicéas cède la place à de courts mélèzes, la vue englobe le glacier et l'aiguille du Midi et à la tiédeur succède un grand vent frais venu du glacier
La nuit est pour bientôt et je remonte la succession de courtes barres rocheuses qui donne accès à....la planète Mars! Je me retrouve dans un univers complètement minéral où domine un énooorme et sublime bloc erratique qui jouxte le front du glacier qui, dans la nuit déjà tombée, prends des allures de château des Carpates. Je me pose, casse une petite coûte et éteints la frontale pour prendre la mesure de ce qui m'entoure: Mon Dieu, my God, où suis-je et même qui suis-je?

 

Plateau des Pyramides 4 printemps ete 2020 
Plateau des Pyramides.

 

Plateau des Pyramides 2 printemps ete 2020 
Plateau des Pyramides.

 

 DSC1803 Plateau des Pyramides 
Plateau des Pyramides

 

                                         DSC1784                         DSC1817 Belvedere Bossons 1568m 
                                                                Plateau des Pyramides.                          Belvédère 1568m du glacier des Bossons.

 

Plateau des Pyramides 5 belvedere 1568m printemps ete 2020 
Belvédère 1568m du glacier des Bossons.

 

NUITS DE JUIN-JUILLET 2020

Les nuits de juin et juillet sont les plus belles, les plus courtes et les plus dures de toute une année. Les plus belles car la Voie Lactée est basse sur l'horizon Est et se déploie dans sa totalité entre les massifs du Mont Blanc et des Aiguilles Rouges. Les plus courtes car vers 4h30 du matin la lueur de l'aube vient déjà éclaircir la noirceur profonde du ciel. Les plus dures car la "vraie" nuit n'est là que vers 23h30, 23h45 ce qui veut dire que pour les parcours de fond de vallée sans dénivelée importante, comme les photos ci-dessous, il faut se remettre un sacré coup de pied aux fesses pour repartir en montagne vers 23h00.
Puis, il y a à cette époque de forte occupation touristique, une suspicion de maraudage et de délinquance montagnarde qui peut germer dans certains esprits d'occupants de chalets vous surprenant à cette bizarre et incompréhensible activité nocturne. Et pour couronner cette ambiance quelque peu fébrile il ya le risque à vraiment prendre en compte de tomber sur un alpage occupé par un troupeau de moutons gardé par ces fameux chiens au doux nom de "Patou". Une reconnaissance préalable en journée est très fortement recommandée pour éviter que la rêverie sous la Voie Lactée ne se transforme pas en peur intégrale voire pire...

 

Charousse 3 printemps ete 2020 
Les Houches. Plateau de Charousse.

 

Les Houches 12 Les Bouchards printemps ete 2020 
Les Houches. Hameau des Bouchards.

 

                                 DSC1314 Les Bouchards                                   DSC1610 Les Houches   Le Bettey 
​                                                     Hameau des Bouchards                                                            Hameau du Bettey

 

Les Houches 16 Le Bettey printemps ete 2020 
Les Houches. Hameau du Bettey.

 

Argentiere 1 printemps ete 2020 
Village d'Argentière.

 

 DSC1668 Argentiere 
Village d'Argentière

                

NUIT DU 27 MAI 2020    PARC DE MERLET

Depuis le versant Sud des Aiguilles Rouges il existe de très nombreux points de vue sur le massif du Mont Blanc mais à l'altitude de 1500m seul le Parc de Merlet avec ses grandes prairies dégagées offre une vision aussi idéale. Alors après avoir obtenu l'autorisation des gestionnaires du Parc, me voici ce soir là à pied d'oeuvre pour la concrétisation d'un vieux rêve. Fin mai il faut attendre environ 23h pour que Voie Lactée et massif du Mont Blanc composent le tableau idéal. Vers minuit le délire est devenu jubilatoire et mon vieux rêve a enfin pris forme sous l'oeil attentifs des cerfs, des lamas et des bouquetins.

 

Parc Merlet 4 printemps ete 2020 

 

 

 

 DSC0781 Depuis Parc Merlet 

 

 

Parc Merlet 6 printemps ete 2020 

 

 

 

Parc Merlet 7 printemps ete 2020 

 

 

                                       DSC0799 Depuis Parc Merlet                                           DSC0745 Parc Merlet 

 

NUIT DU 24 MAI 2020       LES POSETTES

Quelques jours auparavant je venais de subir un échec total sur ces même Posettes. Départ à minuit de Tré le Champ avec un ciel où un gros quartier de lune gommait en grande partie la majorité des étoiles et projetait un éclairage blanchâtre sur le massif du Mont Blanc. J'avais insisté jusqu'au sommet mais rien à faire, ce quartier de lune me pourissait la vie et je n'avais plus qu'à tout redescendre jusqu'au Tour avec ce sentiment d'un gâchis absolu. 300m au -dessus du village j'en avais juste profité pour repérer une lisière constituée de mélèzes, épicéas et érables qui pourrait convenir à un futur projet nocturne.
Ce que je mis en pratique avec cette fois-çi la certitude de l'absence de la lune et avec l'utilisation parcimonieuse de la lampe frontale pour souligner la présence des arbres de premier plan. 

 

Posettes 2 printemps ete 2020 
Montagne des Posettes

 

 

 DSC0633 Posettes 
Montagne des Posettes

 

AVRIL 2020    NUITS DE DECONFINEMENT

Attestation dérogatoire en poche, le corps enduit de chloroquine de la tête aux pieds, ma Dacia spécialement réinventée en véhicule furtif pour échapper aux hélicos, drônes et patrouille lancées à mes trousses, je me sentais prêt, j'étais en guerre!
Alors j'ai commencé par les grandes prairies givrées de la Route du Pont aux Houches puis l'aire de décollage des parapentes à hauteur de Merlet où 4 bouquetins broutaient tandis que je photographiais. 
Une autre fois j'exultait vraiment d'avoir trouvé cette passerelle sur l'Arve au niveau des Bossons. Il y avait l'eau, les arbres, les étoiles et le massif....2 heures plus tard je passais un moment dans le Champ du Savoy en éclairage "d'époque" sans la pollution lumineuse des énormes projecteurs de la non moins énorme boîte de nuit qui habituellement gâche toutes les nuits chamoniardes! Mais ce soir c'était régal intégral. Et pour finir en beauté un p'tit tour à Tré le Champ, dans le haut de la vallée, moins exposé à l'éclairage public et qui encore cette nuit là m'accueille sous un ciel noir qui frétille d'étoiles.

 

Les Houches 2 Le Pont printemps ete 2020 
Route du Pont. Les Houches.

 

 

Les Houches 5 Vers Merlet printemps ete2020 
Vers Merlet.

 

 

Chamonix 1 printemps ete 2020 Chamonix. Le Champ du Savoy.

 

 DSC0194 Les Houches  Le Pont                          DSC0392 l arve aux Bossons 
                          Route du Pont. Les Houches.                                                                          Les Bossons.

 

 

Les Bossons 1 printemps ete 2020 Les Bossons.

 

 

Tre le Champ 2 printemps ete 2020 
Tré le Champ.

 

NUITS CHAMONIARDES - AUTOMNE 2019

Nuit du 2 au 3 décembre

LE PRARION

Le bulletin météo était motivant; ciel clair avec une bise soutenue. Alors dans ce cas mon imagination s'emballe et l'appel du large devient irrésistible. 20h, je traverse la flaque de boue géante du parking de Maison Neuve et, raquettes dans le sac, entame la montée. Brouillard et nuit. Le bon enneigement débute sous le Col de Voza. Brouillard et nuit. Arrivé à 1800m la bise forcit nettement et je me remémore les termes encourageants de la prévision météo car il est 22h et je n'ai pas encore aperçu d'étoiles. La salle hors sac de l'arrivée de la télécabine du Prarion est ouverte et me permet une attente confortable mais je ne suis pas venu jusqu'ici pour seulement boire un thé. Je veux des étoiles, des galaxies, des constellations, du froid, des arbres enneigés et pour celà il me faut patienter. Et soudain la trouée étoilée dans un coin du ciel qui, en quelques instants, gagne une grande partie du paysage et me permet enfin de rentrer dans le vif du sujet et d'être immergé dans le coeur de la nature.

 

Le Prarion 3 automne 2019 

 

 

Le Prarion 4 automne 2019 

 

 

 DSC9320 Le Prarion

 

 

 DSC9392 Le Prarion 

 

Nuit du 30 sept au 1er octobre 2019

LAC DES CHESERYS

Plusieurs fois déjà j'avais tenté la nuit au Lac des Chéserys mais les deux fois brumes et brouillard avaient annhilé tous les espoirs. Insuportables affronts météorologiques qu'il convenait de laver avec honneur et motivation. 

 

Lac des Cheserys 3 automne 2019  

 

 

 DSC7768 Lac des Cheserys 

 

 

Lac des Cheserys 6 automne 2019  

 

                                         DSC7799 Lac des Cheserys                  DSC7821 Lac des Cheserys 

 

Nuit du 19 au 20 septembre 2019

SIGNAL SUPERIEUR DES CHARMOZ

Dernier train du Montenvers pour remonter le sentier du Signal Forbes. Le ciel comporte les prémices d'un crépuscule mouvementé et colorié mais tout ceci est une histoire de proportions, une affaire de quelques nuages de trop, parfois.

Après le Signal je continue à remonter la crète hors sentier qui sépare le versant Chamonix du bassin de la Mer de Glace tandis que le scénario des lumières devient étourdissant. Pour les dernières minutes de soleil une mer de nuages compacte vient gommer l'aspect déjà sombre des vallées.

 

 DSC7403 Signal sup des Charmoz 
La Pointe Perçée et la mer de nuages sur Chamonix

 

 DSC7434 Signal sup des Charmoz 
Plan de l'Aiguille et glacier des Bossons

 

Signal des Charmoz 4 printemps ete 2019

Les Drus depuis le Signal supérieur dse Charmoz

 

Signal des Charmoz 7 printemps ete 2019 

Marée haute sur Chamonix!

 

Signal des Charmoz 11printemps ete 2019 
Parfois il faut se pincer tant la réalité surpasse les rêves....

 

 

Signal des Charmoz 8 printemps ete 2019 
Massif du Mont-Blanc, Voie Lactée, mer de nuages sur Chamonix.

  

NUITS CHAMONIARDES - HIVER 2019

Nuits du 12 au 13 décembre et du 18 au 19 décembre 2018

PLATEAU DE TRE LE CHAMP

Décembre est commode pour la photo de nuit car dès 19h l'obscurité est totale et ce jusqu'à 7h le lendemain matin ce qui laisse vraiment du temps pour prendre son temps. Il avait pas mal neigé, le bulletin météo était au temps stable pour quelques jours et la lune encore pas trop envahissante dans le ciel. Alors j'y suis allé une première fois, entre 19h et 21h avec un ciel tout clair et un froid mordant et une deuxième fois, entre 3h du matin et 7h avec un ciel parcouru de voiles nuageux. 

 

Plateau de Tré le Champ. Première nuit.

 

Tre le Champ 2 hiver 2019 

Plateau de Tré le Champ. Première nuit.

 

Tre le Champ 4 hiver 2019 

Plateau de Tré le Champ. Première nuit.

 

 DSC5132 Tre le Champ 

Plateau de Tré le Champ. Première nuit.

 

 DSC5158 Tre le Champ 

Plateau de Tré le Champ. Première nuit.

 

Tre le Champ 10 hiver 2019 copie 
Tré le Champ. Seconde nuit.

 

 DSC5286  Tre le Champ 
Tré le Champ. Seconde nuit.

 

Tre le Champ 20 hiver 2019 
Tré le Champ. Seconde nuit.

 

 DSC5345 Tre le Champ 
Tré le Champ. Seconde nuit.

 

Tre le Champ 15 hiver 2019 
Tré le Champ. Seconde nuit.

 

 DSC5382 Au dessus de Tre le Champ 
Tré le Champ. Seconde nuit.

 

PRINTEMPS - ETE 2018

Nuit du 17 au 18 mai 2018

Montenvers

 

Montenvers 5 nuit printemps ete 2018

 

Montenvers 7 nuit printemps ete 2018

 

Montenvers 4 nuit printemps ete 2018 

 

Montenvers 6 nuit printemps ete 2018 

 

HIVER 2018

PREMICES

​C'est au coeur de l'automne que surviennent les prémices de l'hiver à venir et c'est ainsi que se superposent parfois feuillages automnaux et léger duvet neigeux, rendant le paysage adouci et feutré. La froidure s'installe, les brouillards se multiplient, les feuilles craquent sous les chaussures, l'ombre gagne de jours en jours de nouveaux territoires. 

 

 DSC3926  Tre le Champ    

Hameau de Tré le Champ entre automne et hiver

 

 DSC4053 Charousse                                      DSC4614 Vallorcine

                           Plateau de Charousse. Les Houches.                                            Les mélèzes lumineux de Vallorcine.

 

 DSC4332  Le Betey 

Hameau du Betey. Les Houches.

 

Vallorcine 11 automne 

Les Biolles et le Mont Oreb depuis la vallée de Vallorcine.

 

Les Houches 47 La Carbotte automne Alpage de la Carbotte au-dessus des Houches.

 

Col des Montets 5 automne 

Le Col des Montets entre Chamonix et Vallorcine.

 

 DSC5377 Vallee de Chamonix 

Vallée de Chamonix et massif du Mont-Blanc depuis Le Prarion la nuit.

 

 DSC5172  La Flegere 

​Le massif du Mont-Blanc depuis La Flégère la nuit.

 

 DSC4672  Chailloux 

Le massif du Mont-Blanc depuis l'alpage de Chailloux la nuit.

 

​NUITS CHAMONIARDES

Nuit du 29 au 30 octobre 2017. Combe du Brévent.

Depuis que j'ai commencé cette exploration de la nuit dans la nature chamoniarde j'attends chaque mois  que les bonnes conditions se présentent et donc, si le ciel est relativement dégagé et que la lune n'est pas encore trop puissante, j'y vais.
​La lecture du bulletin météo de ce jour était encourageante car celui-çi parlait de différentes couches de stratus et de ciel clair au-dessus ce qui pouvait amener à des clichés sublimes ou à un échec total suivant l'un ou l'autre des scénarios. Ce lancer de dés nocturne m'ouvrait toutes les possibilités de me sentir en étroite relation avec les mondes terrestres et célestes.
​Je décidais de  remonter le couloir du Brévent, déjà jusqu'à Planpraz (2000m), puis le destin des nuages se chargerait bien de m'influencer.
​A 21h j'attaque. C'est nuit noire et, contrairement à ce que disait la météo, je vois briller les étoiles à travers le rideau d'épicéas. Hum, hum...1h30 plus tard je sors de la forêt et sans plus attendre je passe de la marche à la photo car ce que je vois est déjà très tentant. Une 1/2 heure passe trè vite dans l'observation, la concentration et les réglages et je me remets en route vers le haut. Avec le froid le sentier a bétonné et marcher sous un aussi beau ciel est une chance à apprécier. Je jette un oeil vers la vallée et là, gasp, stoooop! La mer de nuages s'est enfin formée vers 1200m et sa ouate mouvante a remplacé les éclairages artificiels. C'est décoiffant, irrésistible, émouvant. Le temps de faire deux séries de photos panoramiques et je vois cette mer de nuages remonter et avaler trop rapidement la montagne. Je remballe et continue ma montée tout en constatant que maintenant, dans le halo de la frontale, l'atmosphère s'est chargée de milliards de goutellettes et que les étoiles ont disparues. Et je monte et je monte. Et toujours les goutellettes....Je me retrouve vers 2300m, sous le Col du Brévent, et les goutellettes se sont transformées en flocons et il fait vraiment froid. Je trouve un rocher pare-vent, enfile mes jambes dans le sac à dos, m'enroule dans la couverture de survie et patiente. Mais, à l'évidence alors que le ciel reste obscur, je finis par me résoudre à la redescente que j'effectue intégralement dans le brouillard rejoignant Chamonix à 6h du matin.

 

Couloir du Brevent 9 automne nuit 
Vallée de Chamonix et massif du Mont-Blanc depuis le couloir du Brévent. Octobre vers 23h. Les deux nuages insignifiants à droite et à gauche sont les amorces de la mer de nuages compacte qui couvrira la vallée d'ici une heure.

 

Couloir du Brevent 12 automne nuit 
Le massif du Mont-Blanc depuis le couloir du Brévent. Octobre vers 1h du matin. Durant une petite heure j'ai eu droit à cette vision extraordinaire des montagnes qui m'a récompensé de mes efforts et de mes doutes. 

 

                 DSC3678  Vallee de Chamonix                                                     DSC3670  Vallee de Chamonix 
 

Le massif du Mont-Blanc depuis le couloir du Brévent. Octobre vers 1h du matin.

 

 DSC3689  Vallee de Chamonix 

Le massif du Mont-Blanc depuis le couloir du Brévent. Octobre.

 

Nuit du 26 au 27 octobre 2017. Combe du Brévent.
Plusieus fois je me suis retrouvél'été àredescendre le jour​ cette combe et j'appréciais paticulièrement la vision du massif du Mont-Blanc encadré par les deux arètes venant du Brévent et de Planpraz. Pas de raison que la nuit affaiblisse ce cadre favorable à la photo et même peut être au contraire, la nuit allait-elle donner son supplément de poésie à ces lieux. Le bulletin météo était bon, ne signalant que la présence de nuages élevés qui, en photo nocturne, ne sont pas une gêne pour l'esthétique générale, au contraire. Les nuages élevés de la nuit sont mes amis....
​Alors il est 17h et j'encape le superbe sentier qui remonte la combe. Au sortir de la forêt je me délecte des derniers rayons du crépuscule automnal sur les mélèzes du Plan de l'Aiguille. C'est hyper beau mais moi je suis venu pour la nuit et j'ai encore devant moi une petite heure avant de pouvoir commencer la photo. De quoi casser une croûte, boire un bon thé bien chaud et s'en griller une petite....
​Quand la nuit fut venue j'étais sur mon replat de sentier, dans les starting-block, toutes écoutilles ouvertes pour me remplir des messages de paix et d'harmonie que seule la nuit est en mesure de fournir. Et j'ai rempli l'escarcelle de mon âme jusqu'au contentement total en effectuant cette nuit là un nouveau grand voyage à quelques encablures du centre de Chamonix.

 

Couloir du Brevent 1 automne 
Le massif du Mont-Blanc depuis le couloir du Brévent. Octobre. Les belles lumières d'une fin de journée d'automne face au Mont-Blanc. En attendant la nuit.

 

Couloir du Brevent 3 automne nuit 
La vallée de Chamonix et le massif du Mont-Blanc depuis la combe du Brévent. Octobre. Vers 19h. 

 

 DSC3571  Chamonix 
La vallée et les Aiguilles de Chamonix. Octobre. Vers 19h.

 

Couloir du Brevent 6 automne nuit 
Le massif du Mont-Blanc et son ciel de nuages élevés, légers comme des plumes. Octobre. Vers 19h.

 

​MAROC  mai 2017

Chefchaouen, Asilah, Oualidia, Imsouane, Tifrit, Sidi Ifni, Akhfenir, Tiznit, Tafraoute, Tizi n'Test, Marrakech, Imi n'Ifri, Tizi n'Tirghist, Aït Bou Guemez, Tizi n'Illi, Tizi n'Rechou, Azrou, Chefchaouen, Oued Laou, Martil. Du Nord au Sud, de l'Atlantique à l'Atlas, des dunes vers la neige, des sardines grillées au tajine de figues, sous des ciels translucides ou des ondes noires de menace orageuse, vu de la terrasse d'un bistrot ou bousculé de vent dans des montagnes infinies, ce Maroc du printemps 2017 a tenu toutes ses promesses de couleurs ennivrantes et d'échanges humains chaleureux.

Ait Bou Guemez 3 

Aït Bou Guemez

 DSC9768 Ait Bou Guemez 

Aït Bou Guemez

Lagune de Naila 3 

Lagune de Naïla

 DSC8975  Lagune de Naila 

Lagune de Naïla

 DSC9072  Lagune de Naila 

Lagune de Naïla

 

 DSC8858  Imsouane 

Imsouane

 

Lagune de Naila 4 

Lagune de Naïla

 DSC8848  Imsoiuane 

Imsouane

L Ourika 

Vallée de l'Ourika

 

Ait Bou Oulli 1 

Aït Bou Oulli

 

 DSC9944  Vallee de Kerouchen 

Vallée de Kerouchen

 DSC9565  Ait Bou Oulli 

Aït Bou Oulli

Tafraoute 3 

Tafraoute

 DSC9593  Agouti 

Agouti

 DSC9938  Vallee de Kerouchen 

Vallée de Kerouchen

 DSC9718  Ait Bou Guemez 

Aït Bou Guemez

773536 visiteurs
940843 pages vues
20 septembre 2020
Bonne fête Davy

Site mis à jour le
20 août 2020